Un peu d’histoire

Villa Medica : une histoire de cœur et de courage

En juin 1964, le Dr Osman P. Gialloreto, Monsieur Mendel Reisman et des investisseurs privés fondaient l’Hôpital de réadaptation Villa Medica, afin de doter le réseau hospitalier de Montréal d’un nouveau type d’établissement voué à la convalescence active.

Villa Medica proposait à l’origine une approche intermédiaire entre les soins aigus et les soins à domicile, qui permettait aux hôpitaux orienteurs de diminuer la durée de séjour de leur clientèle, tout en favorisant la récupération fonctionnelle et le retour à une vie active dans la communauté.

Les autorités gouvernementales de l’époque ont accueilli avec empressement les avantages de ce nouveau concept et ont donné leur accord au développement qui s’est échelonné sur plusieurs années.

De 1974 à aujourd’hui, Villa Medica a constamment adapté et amélioré ses soins et ses services, et s’est progressivement dirigé vers la réadaptation. L’établissement offre des services de réadaptation dans le cadre des programmes suivants : neurologie, orthopédie, personnes amputées et grands brûlés. De plus, dans le but de desservir une clientèle plus éloignée, deux points de services se situent dans le nord de l’île de Montréal.

Centre d’expertise pour les personnes victimes de brûlures graves de l’Ouest du Québec

Villa Medica est le seul établissement de réadaptation de la région de Montréal et de l’ouest du Québec à offrir des services spécialisés aux personnes qui ont subi des brûlures graves. Son personnel spécialisé a acquis une expertise telle que, depuis 2005, Villa Medica fait partie du Centre d’expertise pour les personnes victimes de brûlures graves de l’Ouest du Québec dans le cadre d’un consortium avec l’Hôpital Hôtel-Dieu de Montréal (CHUM) et l’organisme Entraide Grands Brûlés.